ENG | FRA
follow us on Twitter
follow us on Instagram
follow us on Facebook
CONTACTS
Longines Athina Onassis Horse Show
LE PRIX JULIUS BAER A TENU SES PROMESSES !
03-06-2016

Les cavaliers ont dû composer avec un parcours plutôt technique, en un temps imposé de 72 secondes, fermant ainsi la porte de la deuxième manche, au chronomètre, à de nombreux couples.

 

Le parcours de treize obstacles – dont un triple, entrée oxer vertical, sortie verticale – en numéro 11, particulièrement difficile, a privé de nombreux couples du barrage.

Sur les 43 engagés, seuls 9 couples ont trouvé les clefs du parcours. Les Français, très en forme sont presque  tous en deuxième manche, exceptés Philippe Rozier pénalisé de 4 points sur l ‘oxer n° 10 et Philippe Léoni.

 

Michael Withaker avec un sans faute en première manche, fait le choix de ne pas repartir. Ils ne seront ainsi que 8 à concourir pour le Prix Julius Baer. Dans l’ordre inversé du classement, c’est Beat Mändli le premier à rentrer en piste (il sera pénalisé de 4 points). Christian Ahlmann réalise un temps incroyable de 35,96sec. Si Edwina Tops-Alexander n’a pas couru derrière son chrono, les autres ont par contre tout tenté pour le détrôner. Gregory Whatelet n’arrive pas à serrer son virage en abordant l’avant dernier obstacle ; il passe la ligne d’arrivée en 36,97 sec. Pénélope Leprevost donne tout, mais termine en 36,98 sec. Julien Epaillard connu pour être un cavalier rapide se fait piéger dans le double. Kevin Staut ne parvient pas à faire mieux que 36,24sec. Il faut attendre Simon Delestre, qui gagne l’épreuve dans la dernière ligne en enlevant une foulée et remporte le Prix Julius Baer en 35,78 sec. sous un tonnerre d’applaudissements.

LE PRIX JULIUS BAER A TENU SES PROMESSES !
03 Jun 2016

Les cavaliers ont dû composer avec un parcours plutôt technique, en un temps imposé de 72 secondes, fermant ainsi la porte de la deuxième manche, au chronomètre, à de nombreux couples.

 

Le parcours de treize obstacles – dont un triple, entrée oxer vertical, sortie verticale – en numéro 11, particulièrement difficile, a privé de nombreux couples du barrage.

Sur les 43 engagés, seuls 9 couples ont trouvé les clefs du parcours. Les Français, très en forme sont presque  tous en deuxième manche, exceptés Philippe Rozier pénalisé de 4 points sur l ‘oxer n° 10 et Philippe Léoni.

 

Michael Withaker avec un sans faute en première manche, fait le choix de ne pas repartir. Ils ne seront ainsi que 8 à concourir pour le Prix Julius Baer. Dans l’ordre inversé du classement, c’est Beat Mändli le premier à rentrer en piste (il sera pénalisé de 4 points). Christian Ahlmann réalise un temps incroyable de 35,96sec. Si Edwina Tops-Alexander n’a pas couru derrière son chrono, les autres ont par contre tout tenté pour le détrôner. Gregory Whatelet n’arrive pas à serrer son virage en abordant l’avant dernier obstacle ; il passe la ligne d’arrivée en 36,97 sec. Pénélope Leprevost donne tout, mais termine en 36,98 sec. Julien Epaillard connu pour être un cavalier rapide se fait piéger dans le double. Kevin Staut ne parvient pas à faire mieux que 36,24sec. Il faut attendre Simon Delestre, qui gagne l’épreuve dans la dernière ligne en enlevant une foulée et remporte le Prix Julius Baer en 35,78 sec. sous un tonnerre d’applaudissements.

© 2017 longines athina onassis horse show - all rights reserved designed and developed by sara tanganelli & area creativa photos filippo gabutti - marco villanti - nicola serafini - adrien daste